< o

Parlez-moi d'elle encore

d'Oultremont / Lafontaine (1989)

Savez-vous si les campeurs

Campent toujours tout le long du fleuve

Une voiture s'est arrêtée encore au milieu du village

J'entends bien son père qui crie juste avant qu'il pleuve

Il y a de l'eau qui frémit dans le bassin d'orage

Une photo punaisée d'un voyou à l'affût d'oxygène

Parti chercher qui sait l'écurie plus au sud

Elle sera là demain si les camions reviennent

A-t-elle gardé de quoi noyer sa solitude

S'échappe-t-elle chaque nuit de joie mal accoutumée

Elle doit m'avoir écrit ou mal écrit l'adresse

Une gamine a gémi quand la foudre est tombée

Si j'ai la gare en mémoire j'ai les wagons qui restent

R. : Parlez-moi d'elle encore

Dites-moi si j'y pense assez fort

Si la pleurer suffit

Parlez-moi d'elle encore

Qui va-t-elle aimer quand elle s'endort

Si la femme a failli

Comment savoir comment finit l'histoire

Je voudrais qu'elle soit triste et malgré tout savoir

L'aimer jusqu'où elle est

La mère du convoyeur ne passera pas l'hiver

La maison va changer des peintres la repeignent

Sur la table parfois on ajoute un couvert

Dans la chambre d'ami où si peu d'amis viennent

Faut-il changer les draps distrait comme on fait d'habitude

Eteindre la lumière pour comprendre l'histoire

Le voyage était long La saison sera rude

Pour les hommes fatigués qu'elle ne peut pas avoir

S'en tape-t-elle chaque nuit au point de tout oublier

En fouillant les cabans d'amants qui s'abandonnent

Elle cherche en vain le vin qui pourrait la saoûler

Dites-moi si j'aurai dû et si elle me pardonne