o

La conversation (du guide à l'alpiniste).

une pièce de Juan d'Oultremont lue par Eric De Staercke.

MERCREDI 9 MAI à PASSA PORTA

L'esprit de ces lectures est d'inviter des acteurs, des metteurs en scène et bien sûr des auteurs à venir lire leur pièce dans une configuration de première lecture professionnelle, sans tralala autour, pas de fausse mise en scène ou d'emballage. L'idée est de donner à l'auditoire une lecture brute qui doit déboucher sur une discussion entre l'équipe de travail et le public pour expliquer la démarche de travail. Une sorte de dossier vivant, cela manque tellement, et surtout d'inviter le public à partager cette étape de travail invisible. Les comités de lecture ont tendance à disparaître du panorama de nos scènes traditionnelles alors que la France les renforce... Les textes sélectionnés seraient donc choisis uniquement au sein de pièces destinées à être montées dans les mois ou la saison suivante.

 

La conversation (du guide à l'alpiniste).

Pièce pour un acteur vivant, un acteur mort (ou sérieusement blessé) et 17 frigos.

Dans la décharge n°511 d'un dépôt du New Jersey, Milton K. et Benn Doughal viennent de réussir une première : l'ascension de nuit et sans oxygène des frigos qui s'entassent au milieu des détritus où ils vivent depuis des années. Une montagne au sommet de laquelle Benn plante le drapeau jaune et blanc (aux couleurs de leur caravane), avant de perdre l'équilibre et de s'écraser quelques mètres plus bas. De très vagues notions de traumatologie poussent Milton à se lancer dans une sorte de conversation furieuse et unilatérale, destinée à maintenir en éveil l'esprit de Benn et à l'empêcher de tomber dans le coma durant la descente vers le camp de base. Dans l'attente des secours et du déversement des camions d'ordures de neuf heures, Milton s'épuise à trouver les mots qui tiendraient Benn éveillé, les projets de futures escalades et les raisons de se réjouir de voir ce drapeau qui, planté dans le mauvais sens, donne à leur exploit une dimension particulière.Une conversation où il est question du sexe de Sally, de la tuberculose, des conserves de soupe 'Campbell', des collectionneurs de timbres Philippins, des variations Goldberg jouées sur une boîte de chaussures et des alpinistes amputés, obligés de peindre des cartes de vux à la bouche. Mais aussi de l'Himalaya du Garwall et de la qualité particulière de certaines ordures ménagères.

Le public est disposé en demi-cercle autour d'une table. Dans un premier temps le texte sera lu par Eric De Staercke, toute l'équipe de création pressentie pour monter cette pièce sera présente. Dans un deuxième temps, le projet est exposé au public et à l'équipe de création. La vision artistique de la mise en scène est dévoilée au public présent. Dans un troisième temps, le débat est ouvert où tous les participants sont invités à prendre la parole.

 

Prix : Entrée libre

Organisation : Entrez Lire

Lieu: Passa Porta, Rue Antoine Dansaert 46 -1000 Bruxelles Réservation : tél. +32 (0)2 513 46 74 ou info@entrezlire.be