< o

Ma catherine

d'Oultremont / Lafontaine (1980)

Tu te lèves à moitié réveillée

Le front défait dans un nuage de chocolat chaud

L'applique allumée

Tu fais semblant de rire

Le nez au fond du lavabo

Mais tu n't'sens pas prête à la mettre en sourdine

Tu t'sens faite pour la fête

Ma ma ma Catherine

Comme si limonade rêvait de millésime

Mal à l'aise le coeur en abat-jour

La joue badigeonnée de ton compte à rebours

Tu manques à l'appel

Tu cours le souvenir

D'un mec qui t'a larguée comme on lâche un soupir

Il t'a laissé ces riens qui t'hallucinent

Tu t'sens faite pour la fête

Ma ma ma Catherine

Comme si limonade rêvait de millésime

Tout tourne fou dans ton rêve infernal

Réplique à ceux qui te voudraient banale

Cassez tout

Dispersez les morceaux

Cassez-vous

Lâchez tout

Lestez les gigolos

Battez-vous

Comme si Cendrillon jalousait Colombine

Ma ma ma Catherine

Comme si la douleur te cachait l'aspirine

Comme si limonade rêvait de millésime

Ma Catherine

Tu te couches à demi défoncée

Tu sais que demain l'armée doit se lever tôt

Abaisse tes paupières sur tes rêves imbéciles

Honolulu Accapulco

Lève la tête, caresse ta machine

Arrête et fais la tête

Ma ma ma Catherine