o

Affectueusement, ton Jimmy

Mis en ligne le 11/04/2003

Chère maman, je suppose que tu as écouté les communiqués sur Fréquence Wallonie, et que tu sais donc que (tout comme l'Institut de la Vierge Fidèle d'Etterbeek qui est bien arrivé aux Marécottes), notre 3e Division d'infanterie de marine, elle, est arrivée à bon port à Bagdad. Le voyage a été long, mais le chauffeur était gentil, et on a pu passer des cassettes de Jean- Claude Van Damme sur la vidéo du car. J'étais assis à côté de Sanchez, mon ami mexicain, avec qui j'ai partagé le paquet de Choco-Prince que tu avais mis dans mon pique-nique. Ils ont promis à Sanchez que s'il mourait au combat, lui et sa femme seraient nationalisés américains - ce qui est idiot, dans la mesure où Sanchez est homosexuel et qu'il vit depuis cinq ans avec Miguel, un autre Mexicain qui est attaché à la 101e Division aéroportée. Ils devront donc mourir tous les deux, s'ils veulent devenir Américains. En plus, pour obtenir la naturalisation, Sanchez doit impérativement se faire tuer par un Irakien. Si, par hasard, il se faisait abattre par des Anglais ou par un tir ami, le chef lui a bien précisé qu'il pourrait aller se faire voir et qu'il resterait Mexicain pour l'éternité!

A part ça, ici tout va bien. Il fait beau. On s'amuse. On mange bien. Les monitrices sont gentilles, et en plus tu serais contente, parce qu'on est beaucoup dehors.... Enfin, lorsque je dis que tout va bien, c'est relatif. Tout allait bien jusqu'à hier soir lorsqu'en regardant la chaîne al Jazira, les gars et moi avons suivi un reportage sur la Belgique. On en est restés sur le cul. Quand je pense qu'on a attaqué l'Irak pour des armes chimiques et bactériologiques que par ailleurs personne ne trouve, et que pendant ce temps, dans l'indifférence générale, Bruxelles continue à produire des projets socioculturels de destruction massive! Je t'explique: une agence de marketing compte organiser, cet été, le quadrillage de Bruxelles par un bataillon de vaches en fibre de verre sponsorisées. Une opération militaire à laquelle ils ont donné le nom d'Art on Cows! Le pauvre «clette» qui tentera de me faire croire qu'il suffit de décorer des bovins publicitaires pour faire de l'art n'est plus rentré dans une galerie ou dans un musée depuis un bon moment, où alors il doit être persuadé que l'emballage de la vache Milka a été peint par Picasso durant sa période bleue. Est-ce qu'ils ne seraient pas en train de se foutre de nous, les responsables culturels bruxellois? Ils espèrent sans doute susciter un débat critique sur la ville et sur ses rapports à l'art avec leurs ruminants badigeonnés par les enfants des écoles et des artistes pas trop vigilants?...

Les gars et moi sommes révoltés par l'imbécillité de cette initiative. Dès que nous aurons sécurisé le centre de Bagdad, nous comptons organiser une giga-manifestation contre ce projet débile. Sanchez est persuadé qu'une fois Saddam mis hors d'état de nuire, les Irakiens vont descendre dans les rues par dizaines de milliers afin de témoigner leur solidarité avec le peuple bruxellois qui a déjà assez souffert avec les sculptures de Strebelle.

Dans le cadre des opérations humanitaires, un des C 130 d'André Flahaut a déjà débarqué des chevaux de frise destinés à protéger l'ambassade de Belgique. On espère qu'il n'y aura pas de débordements, mais tu sais maman, tout le monde ici est tellement écoeuré! Sanchez prétend que les Bruxellois pourraient se soulever, mais pour l'instant Henri Simons, l'échevin de la Culture, les maintient sous un régime de terreur. La vache! Si c'est ça la conception de la culture chez Ecolo, alors je regretterai moins d'être bloqué ici, le jour des élections!

Tout ça, maman, pour te faire part des rumeurs de plus en plus persistantes selon lesquelles nous risquons de devoir intervenir en Belgique avant de rentrer à la maison. Finalement c'est peut-être la meilleure façon de regagner la sympathie de l'opinion publique internationale... Mais je dois te laisser, maman, car une voiture fonce sur nous avec à son bord une grande quantité de femmes et d'enfants terroristes.Signé: affectueusement, ton Jimmy.

© La Libre Belgique 2003