o

Illu Serge DEHAES

La braderie des cerveaux humains joue les prolongations

Mis en ligne le 17/09/2004

Ce n'est pas nouveau, on le répète depuis des années sans trouver la parade: la condition physique des jeunes Belges francophones est déplorable. Aux effets de la sédentarisation (et de l'absence «d'une bonne guerre» qui leur rendrait le goût de la gymnastique), il faut aujourd'hui ajouter ceux d'un enseignement co-financé par les marques de soft drinks dont les distributeurs automatiques ont remplacé les panneaux de basket dans les cours de récréation.... Il faut dire que les jeunes Flamands, eux au moins, ont le Gordel et le pèlerinage de l'Yser pour se dégourdir les jambes!

Et, comble du désespoir, les dernières études en la matière démontrent que ce sont les adolescentes qui sont les principales victimes de cette déglingue. Mais enfin, bordel de tettes, que fait le procureur Bourlet? (jeu de mots) Et pourtant, c'est vrai qu'en voyant Georges-Henri Beauthier ou Rudy Demotte, on a peine à imaginer que la partie francophone du pays risque de se transformer en une sorte d'énorme pli adipeux!...

Ce serait un moindre mal si, à ces corps déformés par l'excès pondéral, il ne fallait ajouter des cerveaux offerts en leasing aux annonceurs de TF 1... En principe je ne suis pas pour la collocation, mais quand même, il y a des limites! Je voudrais qu'on m'explique pourquoi on laisse en liberté un type comme Patrick Le Lay, un directeur de chaîne privée qui se targue de «vendre à Coca-Cola du temps de cerveau humain disponible»... «Vendre du temps de cerveau humain disponible!» : le docteur Menguele lui-même n'avait jamais osé imaginer un truc pareil! Manifestement les membres du CSA ne sont pas encore rentrés de vacances, ou alors c'est que tout file en couilles... D'autant qu'il n'y a pas de raison qu'on ne vende ce temps qu'à Coca-Cola et pas aussi, à Car Glass et à madame Laurent de Télé secours à domicile. Mon Dieu, vous imaginez votre boîte crânienne soudain envahie par les meubles Mahieu!

Ce qui me semble plus surprenant, c'est l'apparent fatalisme des observateurs médiatiques qui, pour la plupart, considèrent cette tirade comme une forme de cynisme qui a «le mérite de la clarté». S'il suffit au directeur de TF 1 d'avouer bidouiller le cerveau de ses téléspectateurs pour être quitte, ça risque de se savoir! Les commissariats de police vont crouler sous les aveux des directeurs de colonies de vacances ayant passé l'été à jouer à touche-pipi avec les enfants dont ils avaient la charge. Y a pas de raison que l'intégrité physique s'arrête juste sous le bulbe rachidien.... C'est insensé! On s'évertue, à juste titre, à mettre au trou Pinochet, qui s'est limité à couper les doigts de quelques guitaristes chiliens et, pendant ce temps-là, l'autre timbré, il se vante de chipoter impunément à notre cerveau... De le mettre en location comme un vulgaire boxe de garage! De le squatter comme un immeuble à l'abandon... Un cercle d'autant plus vicieux, qu'a chaque minute de cerveau vendu à Coca-Cola, correspondent quelques kilos de surplus adipeux sous le top des jeunes Wallonnes. La vache de chez vache! Si on laisse faire Patrick Le Lay, dans dix ans, un tiers des jeunes francophones ressembleront à Guy Carlier, si grosses qu'on pourra les intégrer au programme de visites des Journées du Patrimoine... Comme quoi, pour garder sa ligne, on n'a encore rien inventé de mieux que les chaînes de service public...

© La Libre Belgique 2004