o

Johanna de Tessières

Rhésus belli

Mis en ligne le 23/12/2005

La vache! L'aile flamande de la Croix-Rouge a profité des fêtes de fin d'année, des Plaisirs d'Hiver et de notre pouvoir de réaction ralenti par la digestion du boudin de Noël, pour proposer ni plus ni moins que la scission de l'organisation, en contrepartie d'un apurement d'une dette de 10 à 15 millions, contractée par l'aile francophone. C'est idiot, mais toute symbolique qu'elle soit, cette idée pour le moins culottée suscite des questions plus extravagantes les unes que les autres!

D'abord, dans quel sens vont-ils couper la croix? Vont-ils revendiquer la barre verticale, pour ne laisser aux francophones que l'horizontale, transformant ainsi en «sens unique» les sauveteurs wallons? Est-ce qu'ils vont conditionner la distribution de tentes aux victimes des tremblements de terre à une bonne connaissance du néerlandais? Les survivants du prochain tsunami devront-ils, pour profiter de l'aide d'urgence, répondre correctement à un quiz sur les aventures de Bob et Bobette? Les avions cargos de la Rode Kruis seront-ils accueillis sur le théâtre des opérations par une flopée de drapeaux noir et jaune, comme à l'arrivée des courses cyclistes? Le Vlaams Belang imposera-t-il l'utilisation de bergers allemands dans les équipes sinophiles? Quand aux réserves de sang, seront-elles partagées comme le fut la bibliothèque de l'université de Louvain, suivant le rhésus sanguin?

OK, il y a cette dette! Et c'est vrai que c'est un peu irritant cette éternelle tendance des francophones à laisser derrière eux des ardoises impayées. Mais enfin, bordel de dettes, la Croix-Rouge, ce n'est pas Flagey! Si même les domaines de coopération et de l'humanitaire sont débités en morceaux, le pauvre Armand de Decker va finir l'année en pièces détachées dans un Kinder Surprise. C'est à se demander finalement si le dépeceur de Mons n'était pas Flamand!

Heureusement, nous autres francophones, on a Olivier Maingain. Ah, Olivier Maingain, en voilà un courageux qui a sauté sur Woluwe-St-Lambert comme sur Kolwezi! Et toujours poli et souriant avec ça! Il a tellement envie de devenir bourgmestre que c'en est touchant. Samedi passé, le temps de faire mes courses de Noël au Shopping Center (à mon Shopping Center!), je l'ai vu passer quatre fois dans des déguisements différents! Même au Magic Land Théâtre, ils ne réussissent pas les changements de décor en si peu de temps. En l'espace de deux heures, je l'ai vu slalomer sur le parking en training Adidas, déguster du boudin de Noël en chapeau tyrolien et assister en chaise roulante à une démonstration pour seniors de la dernière console PlayStation. Quand à cinq heures, sa maman à fait un appel au micro pour le retrouver, on s'est rendu compte qu'il abordait les passants déguisés en roi mage à proximité de la crèche vivante. Pour obtenir la voix d'un cul-de-jatte, Olivier Maingain, il serait prêt à se transformer en fer à repasser!

Et pendant ce temps-là, les Flamands proposent sans sourciller la scission de la Croix-Rouge. Ont-ils seulement songé qu'une telle ineptie impliquerait de couper en deux la princesse Astrid qui en est la présidente. Si vous ajoutez ces deux moitiés de princesse à celle de Delphine Boël, les princes Philippe et Laurent se retrouvent d'un seul coup avec trois demi-soeurs!

Enfin moi je dis: tant qu'ils ne demandent pas la scission de Veeweyde et de la Croix-Bleue, il y a encore de l'espoir!