o

Illu Vince

Renversement de vapeur

Mis en ligne le 26/03/2004

Bref rappel des faits. Vainqueur en 1997, 1998, 2000, 2001, Erik Zabel était donc parti pour réussir la passe de cinq dans le Milan- Sanremo de samedi passé. Déjà il levait les bras en signe de victoire, prêt à offrir sa peau en sueur aux baisers de l'hôtesse Rexona censée lui remettre sa coupe. Et paf, au dernier moment Oscar Freire jetait son vélo sur la ligne et le passait in extremis... Vous voulez que je vous dise un truc: j'adore!

Ce n'est pas que je m'intéresse particulièrement à ce sport d'épilés, mais la vache de chez vache, la revanche des petits, des rusés, des discrets, des malins m'a toujours réjoui... La victoire d'Oscar Freire c'est la métaphore de ce début de millénaire. À moins de cent mètres de l'arrivée, Aznar lui aussi avait déjà commencé à déboucher le Bernard Massart, prêt à encaisser le chèque de la victoire! Deux cents morts et quelques mensonges plus tard, c'est José Luis Rodriguez Zapatéro, avec son profil de Mister Bean qui gagnait les élections.Cette faculté de renverser la vapeur au dernier moment, c'est ce qui tient le monde debout. Sans cet espoir de contredire les victoires annoncées ou d'inverser la logique du nombre, nous serions tous au sol, le nez dans la poussière. Il y a juste un an, George Bush levait les bras en annonçant prématurément la victoire de la coalition. Aujourd'hui, les militaires américains commencent à regretter le bon temps de la guerre qui faisait quand même moins de victimes dans leurs rangs. Ces braves Gi's à qui l'on avait promis la première place du podium, se retrouvent aujourd'hui à quatre pattes, non plus à la recherche d'armes de destruction massive, mais en se demandant où peut bien se cacher cette putain de ligne d'arrivée.

De la «peau de l'ours» au Petit Poucet, de David et Goliath au «Lièvre et la tortue», la sagesse populaire nous conseille pourtant de ne pas se la jouer dikke neck. D'y allez modeste, sans se presser. Même Karel Vinck, le patron de la SNCB, a bien été obligé de reconnaître (à la suite des attentats de Madrid) que le retard de nos trains était sans doute la meilleure assurance contre le terrorisme!

La suffisance se paie cash... Ainsi, le Vlaams Blok pensait faire la une avec son entrée triomphale à Bruxelles, et c'est Roger Nols qui (après avoir dépassé Nougaro dans les escaliers) fait fureur en arrivant le premier au paradis. Il faut dire que pendant 25 ans, il avait déjà fait le führer à Schaerbeek... Hitler, en voilà un qui n'a cessé de lever la main en signe de victoire, à croire qu'il avait une vocation de cycliste manchot. C'est une évidence, il y a chez les arrogants, ce besoin de la lever... Les conservateurs iraniens lèvent la barbe. Le gouvernement Sharon élève un mur et attaque en hélicoptère des mecs en petite charrette.

Bertrand Cantat est en taule pour avoir levé la main sur Marie Trintignant et Rocco Siffredi lève... les yeux au ciel quand j'évoque avec lui mes performances sexuelles...

Mais heureusement, tant que les choses ne sont pas écrites, tout reste possible. L'important est d'y croire, d'autant qu'on ne peut pas gagner sur tous les tableaux! D'accord, Madame Balfroid est bonne en orthographe, mais vous l'avez déjà vue sur des skis nautiques? Ok, Michael Schumacher va sans doute gagner une fois encore le championnat de monde de F 1, mais demandez lui de faire une béarnaise! D'accord on voit beaucoup maître Martine Van Praet à la télévision, mais est-ce qu'elle va nous montrer son sein comme Janet Jackson lors de la finale du Super Bowl?... Hein, je vous pose la question?

 

© La Libre Belgique 2004