o

La vache: il y a des semaines où pour rigoler il faut se chatouiller sous les aisselles...

Et pourtant, ce n'est pas faute d'avoir essayé. J'ai passé en revue quatre fois de suite les journaux de ces derniers jours, le marqueur fluo dans la main, à l'affût de la moindre info qui pourrait prêter à rire. Niet! Le néant! Rien que du tragique!

Rien que des cabillauds, ces ailes de raie ou ces filets de soles que les poissonniers ne sont même pas foutus de conserver dans des conditions d'hygiène acceptables! Il y a de quoi flipper! Encore que pour le poisson, je m'en fiche, je n'en mange jamais. Moi, c'est à Willy Claes que je pense en me disant: pourvu qu'on lui change la glace pilée assez souvent!

Bien sûr, il y a eu le vote du Conseil de l'Europe sur la protection des minorités qui aurait pu nous mettre un peu de baume sur le coeur, à nous autres francophones.

Malheureusement, j'ai un problème avec Olivier Maingain. Il est tellement étroit que, lorsqu'un journaliste l'interroge de profil, il n'apparaît pas sur mon écran de télévision. En fait, il n'y a que les gens qui possèdent un écran 16/9e qui savent à quoi ressemble Olivier Maingain, les autres doivent se contenter de sa voix.

Par contre Lili Nabholz-Haidegger: en voila un nom à placer l'année prochaine dans la dictée du Balfroid, question qu'il n'y ait personne pour réussir un sans faute... Et si vous parvenez à y ajouter la phrase: `Interrogé à Bouaké, et paraphrasant Houphouët-Boigny, Laurent Gbagbo, a accusé le Burkina Faso de soutenir les exactions commises à Korhogo par les sbires d'Alassane Ouattara´ , vous êtes à peu près certains que même Georges Grün et Jean-Jacques Jespers feront des fautes.

Et puis, il y a l'église de scientologie qui, de son côté, a planté son chapiteau sur la place Rogier avec le secret espoir de faire de l'ombre au Cirque du Soleil. Et surtout, il y a eu ces pseudos moines tibétains que nous ont envoyés les Chinois, tellement faux que même Xavier Mabille aurait été plus crédible dans le rôle du Bouddha Vivant.. En plus, vous pouvez être sûrs que ces chinois, ils sont surtout venus pour nous flanquer la grippe. Celle qu'on nous annonce imminente. Impitoyable! Avec, en gros titres à la une de nos quotidiens, le nombre de morts qu'elle fait chaque année... À vous donner le frisson, surtout aux Flamands qui, dans les hôpitaux bruxellois, ne pourront même pas mourir dans leur langue... Avec en plus ce ridicule adjectif `pandémique´ qui m'oblige chaque année à replonger dans le dictionnaire afin de m'en rappeler le sens. Enfin, avec un peu de chance, comme le chantait si bien le regretté Joe Dassin: `si la grippe vient par chez nous, elle s'occupera peut-être d'Hervé Hasquin en janvier...´

Et puis, il y a eu le traditionnel baromètre de popularité de `La Libre´ qui a salué à juste titre le courage de Magda Aelvoet dont la démission lui a permis de gagner cinq points... Cinq points! La vache! Mais alors quoi, Marc Verwilghen, il n'a pas envie d'en gagner cinq?

Et pour terminer cette longue liste de drames, il y a eu Elio Di Rupo qu'on a retrouvé en larmes dimanche, hurlant dans les rues de Mons: `si j'avais su que le Prince Laurent voulait se fiancer, je n'aurais pas choisi Isabelle Durant!´

Seule goutte d'eau dans cet océan de larmes: l'arrivée officielle de la plaque réfléchissante à l'avant de ma voiture. On se dit que si les plaques se mettent à réfléchir, c'est que tout n'est pas perdu... Allez, à ceux qui ont perdu toute raison d'espérer, je dis donc haut et fort: tenez bon, on va bientôt passer à l'heure d'hiver!

© La Libre Belgique 2002