o

Des révélations tant attendues

Samedi, je n'ai pu m'empêcher d'avoir une pensée émue pour ces techniciens d'entretien de photocopieuses à qui l'on venait de livrer leur nouvelle voiture, et qui espéraient pouvoir frimer sur les grands boulevards. La vache! Avec la Zinneke Parade, le Jazz Marathon, l'Euroferia et les 20 kilomètres de Bruxelles, ils ont dû passer le week-end à contempler leur cage rutilante à travers la fenêtre du salon.

En plus, lundi, lorsqu'ils pensaient enfin reprendre possession de la chaussée avec leur tire toute neuve, ils ont été bloqués par le convoi des camions militaires vers Bruxelles, les archives belges de Moscou... 60 tonnes de documents! Plus de 20.000 dossiers volés par les nazis et récupérés par les Soviétiques à la fin de la guerre, qui viennent d'être restitués à la Belgique après des années de tractations. Au début, les Russes étaient réticents, et l'importance de la restitution a évolué suivant les gouvernements. Ainsi, à l'époque de Boris Eltsine, les Soviétiques ne voulaient rendre que l'équivalent du poids d'André Flahaut en documents. Ce qui aurait déjà représenté 73 % du tout, mais qui aurait laissé comme un goût de trop peu. Il paraît que Louis Michel a rencontré son homologue russe pour finaliser la transaction. Le ministre en question lui a dit: "Il y en a un peu plus; je vous le mets quand même?"

Evidemment, il s'agit d'archives anciennes, de l'époque où le CDH s'appelait encore PSC, où la tour Martini se dressait encore au milieu de la place Rogier et où le pape jouait au badminton durant ses vacances à Castelgandolfo. En somme, des archives du siècle passé. Néanmoins, on peut s'attendre à des révélations intéressantes... Peut-être que l'on y répondra à des questions qu'on se pose depuis toujours:

- Qu'était en train de chiquer Jean-Michel Folon, lorsqu'il a enregistré la récente pub avec le soutien de la Région "Vallonne"?

- Laurette Onkelinx sera-t-elle (elle aussi) enceinte à Noël?

- Isabelle Durant va-t-elle faire appel aux frères Dardenne pour le poste d'administrateur général de la SNCB?

Autant d'informations qui valent bien les 195.759 euros de compensation versés aux Russes pour la bonne conservation des documents. Après tout, avec ce qu'elle se fait payer pour parrainer les actions de la Région wallonne, si Justine Henin les avait stockés dans son appartement, ça aurait coûté bien plus cher.